• De 1500 € à 1800 € / jour
  • 1 jour

DE LA PROSPECTION A LA VENTE - ACTIONS COMMERCIALES ET DEVOIR DE CONSEIL

Droit immobilier - Transaction immobilière
Types
  • Présentiel
Points forts
  • Maitrise du droit immobilier permettant de justifier de ses honoraires
Programme proposé par
Alain
Objectifs
Apprendre à ne pas privilégier l’action commerciale au détriment du devoir de conseil. Connaitre les indispensables informations à se procurer pour prendre à la vente un bien immobilier dans de bonnes conditions. Maitriser l’environnement juridique afin d’éclairer les parties, assumer son devoir de conseil et justifier ses honoraires en mettant en avant sa maitrise du droit immobilier…
Étayée par des informations pratiques et des exemples concrets, cette formation permettra aux participants d’améliorer leur expertise en matière de droit immobilier afin de prendre des biens à la vente en tenant compte des principaux facteurs susceptibles d’influencer la décision des clients vendeurs et acquéreurs (facteurs juridiques, urbanistiques, fiscaux, environnementaux et autres…).
Public visés
Toute personne faisant de la transaction immobilière (agent immobilier, négociateur, agent commercial).
Programme
I) AGENT IMMOBILIER = PROFESSION REGLEMENTEE :
- Qu’est-ce que cela implique vis-à-vis de nos clients ?
- Comment tirer profit de ce statut particulier qui nous engage ?

II) LES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE PROSPECTION
- Échanges sur les différentes « techniques et astuces » pour trouver des biens à vendre
- Les arguments pour convaincre un propriétaire de ne pas tenter de vendre seul son bien

II) QU’EST- CE QUE L’ÉVALUATION D’UN BIEN ?
- Définition légale de la « valeur vénale »
- Quelle différence entre la « valeur vénale » et la « valeur commerciale »
- Le devoir de conseil de l’agent immobilier et de ses collaborateurs en matière d’évaluation
- Les dangers d’une évaluation erronée

III) ANALYSE DES DOCUMENTS JURIDIQUES ET DEVOIR DE CONSEIL
- Les actes notariés – les baux – le cadastre – l’urbanisme – les servitudes

IV) LES PRINCIPALES OBLIGATIONS D’INFORMATION CLIENTS
- Zones à risques – servitudes - nuisances – irrégularités de construction – défaut d’assurances…
- L’obligation d’éclairer les parties sur les situations particulières et leurs conséquences.

V) POURQUOI RÉDIGER SES PROPRES COMPROMIS DE VENTE ?
- Les intérêts
- Les précautions à prendre

VI) ASSURANCE RCP - LES PRINCIPAUX CONTENTIEUX
- Tour d’horizon des causes de condamnations des professionnels immobiliers pour défaut de conseil
(Erreur d’évaluation - mauvaise rédaction du mandat ou du compromis – non-conformité du bien vendu – erreur sur la surface déclarée – etc…)
Moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement
Supports pédagogiques - Paper Board
Pré requis pédagogiques
Aucun
Suivi et évaluations
Quiz d'évaluation à remplir par les participants à la fin de la journée de formation