Entretien avec Olivier, formateur référencement SEO

Tous les mois meilleursformateurs.com met en avant le profil d'un formateur. Retrouvez ce mois-ci l'interview d’Olivier, formateur et entrepreneur. Olivier nous livre dans cet entretien les détails de son parcours, ses conseils de professionnel du référencement et sa vision du métier de formateur/consultant

 
Olivier, peux-tu nous présenter ton activité de formateur ?
Olivier :
Je suis formateur en référencement naturel, aussi appelé SEO (Search Engine Optimization), depuis 5 ans. Pour imager, disons que le référencement naturel est à internet ce que le code de la route est à la conduite. C’est un ensemble de règles de Google qui permet à votre site d'être visible et de générer du trafic.

Je propose des formations à toute personne qui veut bien référencer son site web.
Ma spécialité est de former au référencement pour sites e-commerce, dès qu'il s'agit de vendre sur internet, sous la forme de pages marques, catalogues produits, fiches produits, filtres produits, ce que ne maîtrisent pas tous les experts en référencement.
Il y a une formation d'un jour pour débutants et une plus avancée, pour des intermédiaires qui veulent améliorer davantage leurs performances sur le web. Leur formation peut être associée à du coaching, de l'accompagnement, du suivi de projet, étape par étape.

Vous voyez, le métier de “référenceur” d’un site internet, c'est un peu comme le responsable qualité d’un magasin, d’une société.

 

Peux-tu nous raconter brièvement ton parcours ?
Olivier :
J'ai une longue expérience dans l'informatique. J'ai travaillé en SS2I, pour Renault, la Société Générale, dans le management des systèmes informatiques. Titulaire d'un MBA en Marketing et E-Commerce depuis 2009, je me suis spécialisé dans le référencement naturel. Ensuite, je suis devenu consultant dans ce domaine pour une agence web, au service d'une centaine de clients aux profils très variés. Et j'ai animé pas mal de formations.

 

"l'expertise naît du terrain"

Tu as aussi fondé ton propre site de e-commerce, n'est-ce pas ?
Olivier :
En effet, j'ai réuni toutes mes connaissances pour fonder MyGermanMarket.com, mon propre site de e-commerce de ventes de produits allemands. Il s'agit d'un supermarché en ligne qui vend des produits agroalimentaires et cosmétiques allemands, sur le marché français et dans toute l'Europe depuis 2 ans et demi. Nous vendons aussi bien aux particuliers, qu'aux entreprises, administrations, écoles, des produits allemands qu'ils ne trouvent pas sur leur marché local. Par exemple, nos produits phares du moment, avant Noël, ce sont les chocolats « Merci », le pain d'épices, le vin chaud, les thés d'hiver ! 

Les élèves sont rassurés en voyant que leur formateur est gérant d'un site de e-commerce performant. D'ailleurs, les formateurs dans ce domaine récent sont souvent des entrepreneurs : l'expertise naît du terrain.

 

Ta prestation de formation semble assez complète et modulable !
Olivier :
Oui. Une formation coûte moins cher qu’une prestation de référencement. Une fois formées, les personnes peuvent réaliser elles-mêmes le travail sur leur site. Ma formation peut-être individuelle ou collective, pour des petits groupes. Et nous appliquons directement ce qu'ils apprennent sur leurs projets.

Même dans ma prestation de référencement de site, je forme les personnes pour leur éviter de casser tout le travail effectué sur leurs sites à cause d'une mauvaise opération. Comme les critères de Google évoluent fréquemment, les connaissances en référencement doivent constamment être mises à jour. Certaines techniques valables il y a deux ans, peuvent ruiner votre référencement en 5 minutes !

 

"Je peux former tous types de profils : indépendants, PME, grosses structures. L'essentiel, c'est d'avoir un projet …"

Quel est le profil des participants à tes formations ?
Olivier :
Je peux former tous types de profils : indépendants, PME, grosses structures. L'essentiel, c'est d'avoir un projet de site qui tient la route, qui a du potentiel. Ma spécialité reste le e-commerce, mais ma formation est efficace pour tout type de projet sur internet. En général, je forme deux types de participants. Il y a la personne qui a un projet de site, pas encore créé. Elle doit acquérir des compétences en référencement, une clé majeure dans la réussite d'un e-commerce. L'autre profil est celui d'une personne qui a déjà un site et souhaite apprendre le référencement pour obtenir de meilleurs résultats. Dans ce cas, on peut étudier son site en détail et y appliquer les bonnes pratiques directement.

 

Une personne te contacte pour être formée. Comment ça se passe ? Quelle est ta méthode de formateur ?
Olivier :
La première étape est de faire une évaluation des connaissances, pour mesurer le niveau de la personne. Pour les débutants, on part de zéro, de manière beaucoup plus soft, car le référencement est assez complexe pour les néophytes. On va bien expliquer les termes, moins les aspects techniques. Pour les intermédiaires, on reprend les bases assez vite, pour nous concentrer sur des techniques spécifiques, de l'audit de site, de la prévention des pratiques interdites (dites du « black hat », sanctionnées et pourtant largement répandues).

 

" Désormais, les formateurs et leurs clients ont leur plate-forme 2.0, leur Airbnb !
Tout le monde y gagne " 

 

En tant que formateur, comment trouves-tu tes clients ?
Olivier :
Surtout, par le bouche à oreille. Beaucoup d'anciens clients m'ont recommandé. C'est marrant, pour du référencement, mes clients me trouvent peu par internet. Évidemment, tous les « référenceurs » savent bien s'y référencer ! [rires]

Vous avez des milliers de résultats et il est extrêmement compliqué de trouver un bon expert sur internet. Or, il y a beaucoup de demande en France et le site meilleursformateurs.com permet de trouver des spécialistes de très bon niveau.

 

Qu'est-ce que la plate-forme meilleursformateurs.com t'apporte, concrètement ?
Olivier :
Cela m'apporte de la visibilité, d'être présent sur cette place de marché des formateurs. Cela me permet d'être référencé sur un site spécialisé, où les clients traitent directement avec des indépendants, des professionnels ayant déjà leur propre structure, au lieu de passer par des organismes de formation. Du coup, ce ne sont pas les mêmes tarifs : l'argent va directement au formateur ! Il n'y a pas de commission supplémentaire.

Grâce à meilleursformateurs.com, on peut trouver des clients intéressés grâce aux mots clés, bien sûr, par type de formation. Cela permet d'être reconnu, mis en avant. Et c'est vraiment dans l'air du temps, d'utiliser une plate-forme innovante qui vous aide à trouver la bonne personne, sans passer par tous ces intermédiaires qui, finalement, ne servent pas à grand-chose. Désormais, les formateurs et leurs clients ont leur plate-forme 2.0, leur Airbnb ! Tout le monde y gagne.

 

" On ne peut pas se lancer dans un e-commerce sans ses compétences spécifiques … Sur le web, il n'y a pas de secret. "

 

Je vais maintenant te poser la question qui doit brûler les lèvres de nos lecteurs. Que faut-il faire pour bien référencer son site internet aujourd'hui ? Par où commencer ?
Olivier :
La première chose à faire, c'est de bien choisir ses mots clés et d'analyser ceux de vos concurrents. Le référencement naturel passe d'abord par là. Souvent, les gens pensent que leur site internet est bon en matière de référencement, sans avoir défini de mots clés ! 

Pour trouver les vôtres, vous pouvez utiliser Google Adwords et connaître le trafic de chaque mot clé, dans chaque pays. Google Webmaster Tool vous sera aussi bien utile. Sans oublier d’analyser ceux de vos concurrents pour construire votre stratégie, avec SEMRush par exemple, une vraie base d'espionnage digne de la NSA ! [rires]

 

On ne le dira pas à nos concurrents... D'autres conseils, bonnes pratiques ?
Olivier :
Il est également indispensable de mesurer ses résultats. Pour cela, il faut un outil de rapport de positionnement tel que Rank Tracker, pour savoir où l'on en est, chaque mois, sur ses mots clés. Après, il y a des centaines d'outils, mais pour être premier en référencement, il faut battre ses concurrents. Et donc les connaître. Il faut savoir si un mot clé visé est atteignable. Vous devez définir une stratégie, en amont de la conception de votre site : dès le business plan ! On ne peut pas se lancer dans un e-commerce sans ses compétences spécifiques, très différentes du commerce physique. Sur le web, il n'y a pas de secret.

 

" la formation est un échange enrichissant, aussi pour le formateur.
C'est grâce à cet élève que j'ai créé MyGermanMarket.com"

 

D'après ton expérience dans la formation, aurais-tu des conseils, des bonnes pratiques à partager avec d'autres formateurs, notamment pour ceux qui se lancent ?
Olivier :
Déjà, avoir de l'expérience ! Former, c'est transmettre son expérience. Après, il faut avoir une fibre pédagogique, aimer enseigner, être assez ouvert. Quelqu'un qui est très bon dans son métier ne fait pas forcément un bon formateur. Il faut savoir raconter une histoire, se mettre au niveau de ses élèves. Et surtout, il faut avoir une activité recherchée. Actuellement, il y a beaucoup d'activités à la fois assez jeunes et pointues, comme le référencement. Beaucoup de salariés et de chômeurs ont besoin de se former, beaucoup d'entreprises doivent évoluer dans ces domaines. Pour les former, il faut des gens compétents. Si vous connaissez ces métiers, avec une bonne expérience et que vous aimez transmettre, effectivement, la formation vous attend.

 

Quelle est ta meilleure anecdote de formateur ?
Olivier :
Un jour, je suis allé former une personne au référencement naturel, la propriétaire du site MyAmericanMarket.com, l'un des premiers sites de vente de produits américains. À l'époque, je n'avais pas encore eu l'idée de monter mon propre e-commerce. En fin de compte, en discutant avec, mon élève m'a encouragé à me lancer.

C'est grâce à cet élève que j'ai créé MyGermanMarket.com ! C’est un bel exemple qui montre que la formation est un échange enrichissant, aussi pour le formateur.

 

Dernière question. Comment vois-tu l'avenir de la formation ?
Olivier :
Il y aura toujours des formateurs et de plus en plus d'indépendants ayant envie de transmettre leurs connaissances.
Ce sera sur le modèle du Peer-to-Peer : directement du client vers le formateur, sans passer par une agence, un organisme intermédiaire. Les formations seront de plus en plus pointues et adaptées au marché.

 

Propos recueillis par Pierre Chanel Kilama, de Textaz.com,
Pour le compte de MeilleursFormateurs.com

Découvrez ici le profil complet d'Olivier

 

 

meilleursformateurs.com © Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale 3.0 France.    Licence Creative Commons Pour réagir ou contribuer : outils@meilleursformateurs.com !